Regruparea dreptei franceze (IV): „La Droite Libre” UMP

Continuam analiza asupra dreptei franceze. In acest numar va prezentam platforma liberal-conservatoare „La Droite Libere”.  Formatiunea este asociata Uniunii pentru  Majoritate Populara UMP.

La Droite Libre se caracterizeaza doctrinar drept liberal-conservatoare. Punctul de referinta este identitatea nationala.

Diversitatea doctrinara este promovata si de legea partidelor politice, care sustine formarea cercurilor de discutii, platformele doctrinare, care se cupleaza pe termen scurt, mediu sau lung la un partid politic, respectiv la o alianta politica.

Alte grupari se formeaza in interiorul unui partid politic.

In acest mod partidele politice franceze poseda o diversitate de doctrine, care activeaza atat in interiorul partidului si/sau activeaza in spatiul intermediar politic (spatiul intre societatea civila si spatiul ocupat de partidele politice).

In episoadele trecute au fost prezentate urmatoarele platforme si grupari politice:

„Rassemblement Pour La France”

„La Droite Populaire”

“République Solidaire”

La Droite Libre

La droite libérale sans complexe ni excès!

La Droite libre est un mouvement libéral-conservateur associé à l’UMP.

Nous défendons au sein de l’UMP:

-Les valeurs de droite comme la nation, la famille ou le respect de la loi,

-Un libéralisme populaire au service de tous,

-L’ Etat de Droit et les valeurs républicaines avec au premier rang d’ entre elles la laicité et la méritocratie,

-La décentralisation des territoires,

-La promotion d’une écologie libre fondée sur l’éthique de responsabilité et utilisant au mieux les mécanismes de l’économie de marché,

-Une Europe libérale basée sur la subsidiarité où l’Union européenne, forte de sa diversité, tourne le dos à l’édification d’un super-état bureaucratique et ne s’occupe que des dossiers que les Nations ne peuvent traiter seules.

Dans ses vœux de nouvel an, Nicolas Sarkozy a rappelé que 2011 serait une année utile et qu’il n’était pas question d’arrêter ni même de ralentir les réformes. C’est le vrai message d’espoir que nous attendions au terme d’une année qui n’a pas été perdue et qui a montré que la France faisait partie, avec l’Allemagne, la Pologne ou l’Italie, des pays qui se sortaient le mieux de la terrible crise qui secoue le monde depuis 2008.

Sur le plan de la sécurité intérieure, La Droite Libre ne peut que se réjouir du courage sans ambiguïté dont a fait preuve le chef de l’État. En parlant de « guerre » contre les trafiquants et les délinquants, en liant les questions de l’immigration et de l’insécurité, il a mis en cause « cinquante années d’immigration insuffisamment régulée » et « ceux qui font preuve de naïveté et d’angélisme ». Nous ne pouvons que nous réjouir de ce qu’il n’ait pas faibli face au politiquement correct des médias, de l’Université ou de ses propres créations politiques, comme Rama Yade, Fadela Amara ou Bernard Kouchner. Le courage du Président, sa volonté de poursuivre les réformes, sa capacité à ne pas se laisser intimider, à refuser de hurler avec les loups forcent le respect.

Tout n’est pas parfait et nous comprenons l’impatience de beaucoup d’électeurs de droite. La réforme des retraites, par exemple, a été trop modeste et incomplète, car il fallait profiter de l’élan pour introduire un vrai système de capitalisation qui déconnecte le montant des pensions de la démographie, et retarder l’âge du départ en retraite de façon plus significative comme ailleurs en Europe. Mais elle a été engagée et Nicolas Sarkozy est le premier chef d’Etat français qui ait osé s’attaquer à la question. On pourrait multiplier les exemples comme la réforme de la justice ou de l’université.

En cette année 2011, nous célébrerons à la fois les trente ans de l’arrivée au pouvoir de Ronald Reagan (1911-2004), le 20 janvier 1981, le centenaire de sa naissance le 7 février et le centenaire de la naissance de Georges Pompidou (1911-1974) le 5 juillet prochain. Le premier a lancé la révolution conservatrice américaine qui a redonné confiance à l’Occident et à ses valeurs avec, au bout, la chute de l’empire soviétique. Le second veillait à ce qu’on « [cessât] d’emmerder les Français », attentif qu’il était à ne pas brider les initiatives et la liberté de chacun par des prélèvements obligatoires exagérés et une inflation législative.

En pensant à l’échéance de 2012, ces deux figures historiques de la droite décomplexée doivent nous rappeler, comme le disait Nicolas Sarkozy durant sa campagne de 2007, « qu’ensemble tout [était] possible ». Oui, tout reste possible à condition de n’avoir pas de complexe et de se libérer du politiquement correct, ce terrorisme intellectuel hérité des idéologies totalitaires.

C’est pourquoi La Droite Libre réitère son soutien à l’UMP et à Jean-François Copé parce que c’est la seule voie possible pour faire barrage à la pire des solutions, le retour de la gauche au pouvoir avec son cortège de lois liberticides, de prélèvements obligatoires nuisibles, de police de la pensée totalitaire et, au bout du chemin, la fin de l’identité culturelle de notre nation et de ses seize siècles d’histoire. À tous, encore une fois, bonne année !

Le Bureau Politique de la Droite Libre

REJOIGNEZ-NOUS !

Si, comme nous, vous estimez que la droite décomplexée doit redevenir la ligne de conduite de l’UMP, si vous êtes convaincus que cette droite libérale porte en elle les solutions pour redonner une richesse économique et sociale à notre pays, ainsi que la volonté de l’éloigner des dangers du communautarisme, alors rejoignez-nous. Votre action est capitale pour contribuer à convaincre les électeurs qu’il n’y aurait pire drame que de retomber vers le socialisme et ses chimères.

Votre adhésion avec vos 15 € ne représente qu’un effort modeste pour vous, il est énorme pour notre mouvement. Et si vous pouvez aussi participer avec vos connaissances et votre volonté, vous nous apportez une force irremplaçable.

Soutenez la Droite Libre, participez à notre combat pour les valeurs de la France, pour que nos enfants soient heureux et fiers de ce que nous leur aurons transmis.

Notre vœux pour la Droite Libre, c’est que votre libre décision nous accompagne.

Sursa: La Droite Libre

Un răspuns to “Regruparea dreptei franceze (IV): „La Droite Libre” UMP”


Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

Tobias Wimbauers Blog

Notizen aus der Bücherhöhle

Sociollogica

"Istoria ne legitimeaza ca singurele partide autentice de centru-dreapta", Crin Antonescu

Stelian Tănase | Stelian Tănase

"Istoria ne legitimeaza ca singurele partide autentice de centru-dreapta", Crin Antonescu

Carl Schmitt Studien

"Istoria ne legitimeaza ca singurele partide autentice de centru-dreapta", Crin Antonescu

%d blogeri au apreciat asta: